PAPEETE, le 25 avril 2014 – Depuis quelques mois le port autonome de Papeete a démarré des travaux, en ville, au quai des yachts. Objectif : ouvrir dès le second trimestre 2015 une marina complète avec tous les services attendus par les plaisanciers. En plus, une promenade verte de 600 mètres au fil de l’eau, ouverte à tous. Jusqu’ici la capitale polynésienne faisait pâle figure en matière de plaisance. Quelques pontons flottants, parfois mal sécurisés, et moins d’une centaine de places sur le front de mer, c’était peu. Et les infrastructures offertes aux plaisanciers étaient pour le moins spartiates. Les plaisanciers qui reviendront fréquenter les plans d’eau de Tahiti auront donc une agréable surprise dès leur arrivée à Papeete puisque d’ici l’an prochain, une vraie marina pourra les accueillir.

Après avoir longtemps attendu la concrétisation du projet de la Maison de la Plaisance, sans cesse repoussé, le port autonome de Papeete a donc pris les devants et décidé d’investir sur ses fonds propres. Pour l’instant 780 millions de Fcfp d’autorisation de programme sont disponibles pour une opération en quatre phases. D’abord, ce sont les travaux en cours avec la rénovation et la modernisation du quai ; puis la mise en place des nouvelles installations maritimes pour pouvoir accueillir 80 unités supplémentaires –des bateaux jusqu’à 60 mètres- ; en 3e phase, l’aménagement d’une promenade piétonne sur les 700 mètres de front de mer ; et enfin la création de bâtiments –au dessus du parking du rond-point Jacques Chirac- pour tous les services annexes d’une marina moderne : sanitaires, laverie, bureau de la capitainerie. La marina de Papeete sera également équipée d’une station de pompage pour les eaux usées qui fait défaut pour l’instant. La fin de tous ces travaux est prévue pour le début du second trimestre 2015. Les appels d’offres seront lancés la semaine prochaine pour les installations maritimes et le concours d’architecte a commencé pour le bâtiment qui doit être édifié pour accueillir les services de la future marina.

« L’an prochain nous serons capables d’ouvrir une marina vraiment attrayante pour des raisons de confort, de sécurité et d’environnement. De plus, le projet a été pensé comme une opération port et ville, les deux marchent ensemble avec une vraie intégration de la marina dans la ville et vice-et-versa. Ce n’est pas un projet réservé aux plaisanciers. La promenade qui va être créée est une vraie coulée verte en pleine ville et sera ouverte à tous » explique Boris Peytermann, directeur adjoint du Port autonome de Papeete. Sur ces 700 mètres de promenade au fil de l’eau, au bord de la ville du rond-point Jacques Chirac au parking du quai des ferries, trois stations de garage de vélos seront également installées. Ce n’est pas encore l’arrivée du Vélib’ à Tahiti mais c’est un début !